Matérel

Installer l’adaptateur Wi-Fi dlink DWA-125

Je vient tout juste de me procurer un nouveau adaptateur Wi-Fi long porté (802.11b/g/n), le D-Link DWA-125. Ce lui là. Il est 100% compatible avec la suite aircrack-ng si vous faite ceci.

Il n’est livrer qu’avec un driver pour windaube. Il m’a fallut donc l’identifier et puis chercher le driver correspondant.

Pour les plus pressé, il suffit, de télécharger lfaite cecie driver et de le compiler et l’installer avec un simple make && make install. Mais il faut faire la modification dans le fichier os/linux/config.mk décrite en bas pour pouvoir utiliser la clé avec NetworkManager

Identification

Donc, de DWA-125 a un chipset Ralink 2560 PCI et le driver rt2500. Ces information là sont suffisante pour pouvoir faire l’installation. On peu les récupérer avec un simple :

$ lsusb
Bus 002 Device 003: ID 2001:3c19 D-Link Corp. 

C’est l’ID qui importe le plus.

Ou bien :

$ lsusb -v -d 2001:3c19
Device Descriptor:
bLength                18
bDescriptorType         1
bcdUSB               2.00
bDeviceClass            0 (Defined at Interface level)
bDeviceSubClass         0
bDeviceProtocol         0
bMaxPacketSize0        64
idVendor           0x2001 D-Link Corp.
idProduct          0x3c19
bcdDevice            1.01
iManufacturer           1 Ralink
iProduct                2 11n Adapter
iSerial                 3 1.0
bNumConfigurations      1
...

Pour identifier le chipset correctement, il suffit de faire une recherche google avec l’ID du périphérique.
On trouve donc d’après wikidevi.com que le D-link DWA-125 utilise rt2800usb (experimental, in compat-wireless) or rt5370sta
Je choisi de télécharger le rt5370sta puisqu’il le plus récent. On va donc à cette page et on prend le deuxième téléchargement.

Après que le téléchargement ne soit fini, vous décompresser l’archive, ouvrez un terminal et placez dans le répertoire décompressé.

Activation de la prise en charge par NetworkManager

On va faire une simple modification dans pour que l’on puisse gérer la clé avec NetworkManager.
Ouvrez le fichier os/linux/config.mk et changer :

HAS_NATIVE_WPA_SUPPLICANT_SUPPORT=n

Par :

HAS_NATIVE_WPA_SUPPLICANT_SUPPORT=y

Et

HAS_WPA_SUPPLICANT=n

Par :

HAS_WPA_SUPPLICANT=y

Il ne reste plus que la dernière étape qui est la compilation
Il suffit donc de faire un simple et habituel:

Compilation, installation et activation

# make
# make install

Si vous n’avez pas envi de redémarrer votre ordinateur, fait un simple :
# insmod rt5370sta.ko
Ou
# modprob rt5370sta

Il suffit de débranché et rebrancher la clé pour que sa marche.

PS: J’ai tester cette installation sur une Fedora 16 verne 3.3.1-5.fc16.x86_64, mais ce tutoriel devrait normalement fonctionner avec toute les distributions Linux.

Recherches associées :

  • d-link dwa-125
  • dlink DWA-125
  • télécharger driver d-link dwa-125
  • driver d-link dwa-125
  • telecharger d-link dwa-125
  • d-link dwa-125 driver
  • 11n adapter d-link driver
  • d-link dwa 125
  • d link dwa 125 driver
  • d link dwa 125

Xperia Active ou le Nokia 3310 resistence killer

Aujourd’hui, je vien de tomber sur cette vidéo que je tien a bsolument a partager avec vous.

Cette montre la solidité et la résitance d’un smartphone assez récent; le Sony Ericsson Xperia Active.
Tout ce que je peu dire c’est que c’est une piere ou un bout de metal, pas un smartphone. L’iPhone n’as qu’a bien se tenir

Traduction de 2:40 : « AMAZING!! after two hundred hammered we were able to damage the xperia active. Your Phone can do it better?!?! »

IMPRESSIONNANT !!! Apred deux cents coups de marteau, nous étions capable d’endomager le Xperia Active. Es-ce que votre smartphone peu faire mieux ?!!?

Il peu même fonctionner sous l’eau

Je crois que se sera mon future smartphone, même si je rêve d’un samsung galaxy du fait que je fait beacoup tomber mon smartphone Quand je fait du sport; un Nokia 5800 XpressMusic assez résustant mais pas au niveau de ce fabuleux Xperia active.

Le raspberry Pi arrive le 25 décembre

Raspberry Pi, l’ordinateur le plus petit du monde, de la taille d’une clé USB au fort potentiel et au super prix de $25, sera comércialisé le 25 décembre 2011.

Seulement 10 000 Raspberry seront mis en vente pour à cette date la. Il faudra donc attendre que le fabriquant en produit d’autre, et ce qui est prévue.

Raspberry Pi working

Raspberry size scale 

Source : Le blog du Raspberry Pi

Compte rendu de 2 ans d’utilisation du Nokia 5800 XpressMusic

Il y a deux ans, je me suis acheter un Nokia 5800 XpressMusic de couleur rouge. C’est le premier smartphone tactile de chez Nokia.

Je vais dans cette article vous présenter les bons et les mauvais cotés, ainsi qu’un avis personelle sur le Nokia 5800.

Donc ce smartphone est équipé d’un système symbian S60 5th Edition, un processeur ARM11 @ 434 Mhz, 128 MB de SDRAM et 81 MB de memoire interne plus une mémoire externe 8 GB extensible jusqu’à 32 GB (ralenti le smartphone) il inclue toute les options, toute sorte de connecitivité (WIFI, GSM, EGPRS, WCDMA, HSDPA, A-GPS), et écran nHD 640×360 pixels 16:9 widescreen, (16.7 millions de couleurs). Plus d’info par ici.

Mon utilisation

Donc, comme tout bon geek, j’utilise 90% de fonctionnalités et options de mon smartphone (le Nokia 5800 XpressMusic, quoi ? je l’ai déjà dis ?) en plus de quelques personnalisations et bidouillage et applications. Bref, vous l’aurais compris, j’exploite pleinement mon téléphone et gréer un peu près tout avec; À savoir, mon emploi du temps, mes listes de course, mon journal d’entrainement, carnet d’adresse, notes, baladeurs MP3, clé de stockage USB (si si, je l’utilise comme clé USB et alors ?), appareil photos et vidéos, euummh … quoi d’autres ? Navigations sur internet partout et surtout durant les cours, et le top du top, pour tricher au examens. (document miniaturisé, traçage de courbe, convertisseur, SMS quelqu’un d’extérieur …)

Résumé

Je peu d’ici vous dire que c’est un sacré bolide, un smartphone très robuste. Il est tombé plusieurs fois sans de réels dommages et sans même s’éteindre. Sans compté les milliers de coups qu’il se prend dans ma poche quand je fais mes pompes. Mais rien n’est parfait. Les petits truc pour attaché le cache de derrière se sont tous cassé à l’exception de deux. Résultat, j’ai un smartphone qui ressemble à un porte monnaie. Il y a aussi le style qui tombe de temps et en temps, ce qui facilite la perte de ce dernier. (La carcasse, par contre, est très robuste)

Coté logiciel, c’est très bien foutu, très ergonomique et régulièrement mis à jour. (il faut changer de code produit pour pouvoir bénéficier des dernières mise à jours). Ne plante presque jamais (sauf quand on installe 3000 application, on sature la mémoire interne, et un thème hyper gourmand et active les effets visuels)
Ces derniers temps, nous, pauvre possesseur d’un merveilleux Nokia, et veuillez excusez mon langage, l’avons dans le cul. Même si les application pour symbian sont facile à réaliser et sont nombreuse, avec l’arrivé de l’iPhone et surtout des androphones, on ne fait que pour ces derniers. En lis partout disponible pour iPhone et Android. Et Nokia alors ? et bien on se contente d’une simple version mobile pour les sites qui on propose et on se démerde pour les autres applications.

Les plus

  • Capable de faire tourner le firmware (micro logiciel) du Nokia C6 (sont successeur) et aussi aussi celui du Nokia N97.
  • Excellente lecture au soleil.
  • Très bonne gestions de photos.
  • Widgets sur le bureau pour Facebook, lecteur de musique etc.
  • Widgets personnalisables.
  • Installation des applications depuis un store (garantie sans virus).
  • Dispose d’un détecteur de proximité (éviter de faire des gaffes quand on parle au téléphone)
  • Dispose d’un accéléromètre pour faire des chose sympa comme la rotation automatique de l’écran ou pour les jeux, compteur de pas pour les sportifs etc.
  • Deux super haut parleurs stéréos qui dépassent la capacité de certains haut parleurs d’ordinateur.

Les moins

  • Affiche toutes les photos disponible sur le smartphone sans possibilité de les cachés.
  • Certaines position physique du smartphone font que l’auto rotation rende le téléphone fou. Surtout quand on le sort de la poche pour décrocher un appel.
  • Le design n’est pas très top. Sa le rend plus épais inutilement (je parle des bord d’en haut et du cache de derrière).
  • Les mises à jours occupent à elle seules la mémoire interne.

PS: si vous voulez que je vous donne mon avis sur un point que j’ai négligé, n’hésitez surtout pas !

Recherches associées :

  • xpress music 5800 OR nokia 5800