Mon expérience réussie avec Backtrack 4 R2

Il n’y a pas très long temps, j’ai télécharger et installer la distribution backtrack R2.

Pour résumer, c’est une distribution linux basé sur Debian (*buntu comme ils disent sur leur site) utilisant l’envirenement KDE 3.x. La distibution est principalement axé sur la sécurité, testes des vulnérabilités et intrusions.

 

J’ai installer cette distrubution pour tester la sécurité de mon réseau wifi. La première chose que j’ai constater c’est que la distrubution reconnais tous mon matériel sauf un, la carte wifi (ethernet marche bien), j’ai un HP 620. donc pour tester ma sécurité wifi, j’ai apporter un autres ordinateur, un samsung R510. sur ce dérnier tout à été reconnu même la carte wifi.

Pour commencer, je vérifie dabord la prise en charge de la carte reseau. et la magie, complétement reconnue.

# airmon-ng

J’ai remarquer un bel outils graphique pour utiliser la suite aircrack-ng plus façilment. Je me décide donc de suite à m’enservire. Cet outil s’appel Gerix WifiCracker. Il y a un autre, GrimWepa, mais il est moins bon.(troll :s)

Après deux heurs et demi de bidouage et d’attente j’ai réussie a cracker ma clé WEP de 26 caractères. Pour ce faire il m’a falut 666 Mib de données collecté soit +80000 IVs. La duré du crack proprement dit à duré aproximativement 30min.

Et voici sans trop tarder le résumer et résultat en images :

Aircrack

Sur cette image vous pouvez voire le nombre IVs, le temps de crack ainsi que la clé, et aussi les attaque que j’ai réalisé, sans oublier l’ordinateur avec lequel j’ais procédé.

Laisser un commentaire